Download Conception des machines : Principes et applications by G. Spinnler PDF

By G. Spinnler

Show description

Read Online or Download Conception des machines : Principes et applications PDF

Similar french books

iSpeak French Phrasebook (Guide book only)

See it. pay attention it. communicate it. flip your iPod right into a transportable translator and positioned 1,500 French words on your pocket. rather than simply hearing the most recent hits, you should use your iPod to listen to and notice 1,500 crucial French words. it truly is so simple as hearing a music through your favourite artist: visit “Artist”--Choose the subject you will want.

Additional resources for Conception des machines : Principes et applications

Example text

4 Contraintes thermiques multiaxiales Loi de Hooke généralisée Un élément solide d x , d y , dz est soumis aux contraintes principales σ x , σ y , σ z . Supposons que la température de l’élément augmente d’une quantité ∆T, l’allon- Chapitre 19 Page 59 Mardi, 7. f vrier 2006 5:49 17 59 ÉCHAUFFEMENT gement thermique α ∆T se superpose aux allongements mécaniques provoqués par les contraintes. 112) C’est la loi de Hooke généralisée. Chauffage local d’une plaque Un petit élément d’une plaque plane subit l’échauffement ∆T (fig.

Enfin, si les cônes de roulement se coupent (fig. 48), la distance l est négative et le jeu diminue lorsque l’arbre se dilate plus fortement que le bâti. 3 S R R 2 1 S l<0 Fig. 48 Montage en O avec intersection des cônes Fig. 49 Roulement à compensation de dilatation de roulement. thermique. 13] un roulement (fig. 49) dans lequel la bague extérieure (1) contient un anneau en élastomère (2) et une bague d’appui (3). Le coefficient de dilatation de l’élastomère étant plusieurs fois supérieur à celui de l’acier ou de l’aluminium, sa dilatation compense la dilatation différentielle de l’arbre et du bâti.

Supposons que la température de l’élément augmente d’une quantité ∆T, l’allon- Chapitre 19 Page 59 Mardi, 7. f vrier 2006 5:49 17 59 ÉCHAUFFEMENT gement thermique α ∆T se superpose aux allongements mécaniques provoqués par les contraintes. 112) C’est la loi de Hooke généralisée. Chauffage local d’une plaque Un petit élément d’une plaque plane subit l’échauffement ∆T (fig. 57). Encastré dans la plaque, il ne peut pas se dilater dans le plan de la plaque; par conséquent, ε x = ε z = 0 . La dilatation thermique est en quelque sorte bloquée par la matière environnante qui comprime latéralement l’élément par une contrainte σ x = σ z = σ .

Download PDF sample

Rated 4.76 of 5 – based on 45 votes